labeaume-logo logo-village-de-caractere

Contact mairie

Mairie - 07120 Labeaume
Tel : 04 75 39 64 23
mail

Horaires :

Lundi, mardi, mercredi, vendredi et samedi

9h - 11h30

Fermé le jeudi

100 ans déjà !

> Curiosités > Histoire de Labeaume

LABEAUME : DE 1900 à 2000

20 mai 1900 : Monsieur Fernand MIRABEL est nommé Maire. Adjoint : Monsieur Maurice MAURIN

12 juillet 1900 : Tramway de l’Ardèche : le tracé d’AUBENAS-JOYEUSE-LES VANS et BESSEGES est adopté de préférence au tracé de St PAUL. Projet abandonné en 1905.

19 août 1900 : Refus de construction d’une école mixte à Chapias.

11 novembre 1900 : Monsieur St PRIX, Sénateur et Conseiller Général, demande que l’administration veuille bien faire l’étude sommaire d’un chemin à ouvrir entre JOYEUSE et RUOMS, sur lequel il y aurait peut-être convenance à établir une ligne de tramway, reliant JOYEUSE au réseau P.L.M.

23 juin 1901 : Projet de création d’un nouveau chemin longeant la rivière de Beaume de JOYEUSE à RUOMS. Participation de la commune : 39 000 Francs.

26 juin 1902 : Vote de la part communale pour la construction d’une école à Chapias : 5 750 francs.

14 septembre 1902 : Acquisition du terrain pour la construction de l’école de Chapias à Monsieur Paulin SEVENIER : 750 m2 pour 1 000 francs.

13 septembre 1903 : Monsieur Henri DUPUY est nommé Maire. Adjoint : Monsieur Maurice MAURIN

15 janvier 1905 : Réception des travaux de l’école de Chapias. Coupe de 6 platanes sur le Sablas, vendus aux enchères pour 1 000 francs.

10 août 1908 : Suppression de la section de vote de Chapias.

21 mars 1909 : Monsieur Irénée PERBOST est nommé Maire et Joseph BEAUSSIER adjoint.

10 octobre 1909 : Vente aux enchères de 11 platanes place du Sablas sur la mise à pris de 120 francs.

20 février 1910 : Demande d’ouverture d’un chemin de RUOMS à ROSIERES en passant par LABEAUME

11 août 1912 : Réclamation de la commune sur la souillure de la rivière par la distillerie de bois de JOYEUSE.

29 juin 1913 : Monsieur Hyacinthe SEVENIER, demeurant à VALS lègue à la commune 1 000 francs exigible 6 mois après le décès de sa femme. Legs accordé le 3 juillet 1927, encaissé le 12 février 1928.

2 mars 1919 : Refus du Conseil municipal de créer sur la commune une caisse de chômage.

19 octobre 1919 : Vente de l’immeuble de l’ancienne fabrique de Chapias au profit des réparations à faire à l’école de Chapias.

16 octobre 1921 : Vote d’un crédit de 5 000 francs pour l’érection de 2 monuments aux morts par la Société MAIGRON et MONJAL.

30 octobre 1921 : Emplacements décidés et acceptation des souscriptions volontaires.

1er novembre 1921 : Madame LAURENT est installée institutrice à Chapias.

1921 : La population de LABEAUME en 1921 était de 618 habitants dont :

  • Chapias (village) 33
  • Les Lauzières 35
  • Linsolas 27
  • Jaussoin 21
  • Peyrefit 18
  • Valla et Serre 04
  • Peyroche 42
  • Bigournette 44
  • Bois St Martin 60
  • L’Abeille 07
  • La Plaine 21
  • Champrenard 41
  • La Thune 05
  • Chef-Lieu et autres 260

7 mars 1924 à 9 h 30 Réparation du pont (trous dans le bétonnage).

16 mars 1924 : La commune autorise la construction d’une ligne électrique à haute tension qui traversera la commune sur une longueur de 6150 mètres.

14 décembre 1924 : Vote de 6 000 francs pour la réparation du pont, mais refus de pose d’une main-courante en raison des crues.

9 août 1925 : Suppression d’un poste à l’école du Chef-Lieu.

2 septembre 1928 : Projet d’électrification de la commune.

16 décembre 1928 : Acceptation de la proposition du Chanoine MOUNIER, curé de Chapias, de faire réparer à ses frais l’église dont le montant s’élève à 3 000 francs.

12 janvier 1929 : Le conseil refuse, suite à une pétition, la séparation de Chapias de la commune de LABEAUME.

21 juin 1931 : Electrification en bonne voie. Le maire est autorisé à signer la demande de concession avec la Société Grand Combienne.

30 septembre 1934 : Madame HERMITTANT est installée institutrice au chef-lieu.

16 décembre 1934 : Financement des travaux d’électrification :

  • Montant total................................................... 370 000 Francs
  • Subvention Etat............................................... 170 000 Francs
  • Emprunt au taux de 5,35 % sur 30 ans............ 200 000 Francs

7 août 1938 : Monsieur Fernand CHAMONTIN est nommé Maire et Monsieur Daniel DUPLAND adjoint.

6 mai 1945 : Pour la toute première fois, deux femmes siègent au conseil municipal.

LES ACTIONS CONDUITES PAR Monsieur CHAMONTIN

  • Aménagement du cimetière du Chef-Lieu,
  • Aménagement de la route de Chapias sur la portion comprise entre Boudon et l’Issart. Travaux gigantesques pour l’époque.

Personne n’a oublié tous les risques qu’il prenait pour assurer le ravitaillement de ses administrés, ainsi que de nombreuses familles des communes voisines, en pommes de terre principalement, mais aussi en bien d’autres denrées alimentaires.

Septembre 1954 : La partie haute de la calade est cimentée pour le prix de 190 000 francs de l’époque.

27 mars 1955 : Subventions pour travaux de désenclavement du Chef-Lieu, dont le montant est estimé à 10 000 000 francs, dont :

  • Etat ............................................61 %
  • Département...............................29 %
  • Commune...................................10 %

10 avril 1957 : Autorisation d’acquérir la maison LEVY située place de l’Eglise, au prix de 300 000 F payable sur deux exercices.

4 août 1957 : Autorisation d’acquérir les ruines situées à l’entrée du village, afin d’y créer une place publique devenue à nos jours la place du Jumelage.

12 février 1958 : LABEAUME fête sa centenaire Madame PERBOST. Le conseil municipal lui offre un fauteuil.

1961 : Début des chantiers d’adduction d’eau.

31 mars 1963 : Autorisation d’acquérir les terrains nécessaires pour la création de la place du cimetière devenue aujourd’hui la place de la Paix. Prix de l’acquisition : 500 francs.

30 janvier 1965 : Opposition de la commune à la fermeture de la ligne SNCF ALES - LE TEIL.

15 mai 1965 : En raison de la fermeture de l’école du Chef-lieu, le conseil municipal émet le souhait que l’école de Chapias soit transférée au hameau le plus central de la commune : CHAMPRENARD.

5 février 1972 : Projet de fermeture de l’école de Chapias. Fermeture courant 1972.

24 janvier 1977 : Protestation contre la fermeture de l’usine J.B. MARTIN à RUOMS.

16 juin 1979 : Première réception du conseil municipal de SORAL.

20 décembre 1986 : Projet d’agrandissement du cimetière au Chef-lieu.

1987 : Décision de vendre la maison de l’école de Chapias.

28 mars 1991 : Projet de jumelage.

28 février 1994 : Projet d’acquisition du Recatadou.

Recensement de la population de Labeaume :

ANNEE COMMUNE
DE LABEAUME
DEPARTEMENT
DE L’ARDECHE
1911 803 331801
1921 618 294308
1926 579 289263
1931 475 282911
1936 461 272698
1946 418 254598
1954 382 249077
1962 341 248516
1968 346 256927
1975 357 257065
1982 405 267970
1990 461 277581
1999 500 286023

Sources : Le Labeaumois, Bulletin municipal de Labeaume, n°10, 2000