Contact mairie

Mairie - 07120 Labeaume
Tel : 04 75 39 64 23
mail

Horaires :

Lundi, mardi, mercredi, vendredi et samedi

9h - 11h30

Fermé le jeudi

Le petit labeaumois, décembre 2009

> Le conseil municipal > Le petit Labeaumois

petit-labeaumois-titre

JANVIER 2010

 

Le mot du maire

Comme vous pourrez le constater à la lecture de 4ème Petit Labeaumois de notre mandat, l’équipe municipale s’est investie dans de nombreux projets et sujets touchant au quotidien même des habitants de notre commune : urbanisme, environnement, état des voies communales, transport, signalétique, développement des services à la personne  ...etc. Ces questions qui se posent à l’élu municipal s’inscrivent dans le domaine des compétences qui reviennent aux communes. Le financement de ces actions est au centre des préoccupations. En 2010, une commune ne peut pas, seule, mener ses projets : l’Etat, la région, le département, et maintenant l’intercommunalité sont des partenaires indispensables dans la réalisation de ceux-ci. La fin de l’année 2009 aura vu arriver la réforme des collectivités locales ainsi que celle sur la taxe professionnelle perçue auparavant par les communes, faisant ainsi peser des incertitudes sur les compétences de chacune des structures, mais aussi sur le financement des actions.
Au-delà des appréciations de chacun, il m’apparaît important de préserver la commune et son rôle, non pas par principe, mais parce qu’elle est au centre des préoccupations des citoyens, qu’elle facilite la connaissance du terrain et qu’elle est une force de proximité favorisant la réactivité et l’efficacité au service de la population locale.

Je me permets, en ce début d’année, de vous adresser, au nom de toute l’équipe municipale, tous mes vœux de santé, bonheur et de fraternité partagée.

Bonne lecture à tous      
Le Maire, Gérard Marron.

A propos d'urbanisme

Bilan sur les demandes et dossiers d’urbanisme pour le 2ème semestre de l’année

Permis de construire : 9 déposés – 7 acceptés – 1 refusé – 1 en cours d’instruction
Demandes préalables : 21 déposées – 17 acceptées – 2 en cours d’instruction – 2 annulées
Certificats d’urbanisme : 8 déposés – 3 acceptés - 1 refusé - 4 en cours d’instruction

Assainissement individuel

Comme prévu, une réunion publique a eu lieu au Récatadou le lundi 26 octobre dernier, afin d’informer la population labeaumoise sur le traitement des eaux usées domestiques dans des zones non desservies par le réseau public d’assainissement. En présence de M. Jean PASCAL, Président du SEBA, de 2 vice-présidents chargés de ce dossier et du technicien en charge des vérifications, des précisions ont été apportées sur le service de contrôle dénommé Service Public d’Assainissement Non Collectif, plus couramment appelé SPANC (voir le Petit Labeaumois de juin 2009). C’est le SEBA (Syndicat des Eaux de la Basse-Ardèche) qui  est organisateur de ce service.  

Pour les installations nouvelles (habitation neuve ou réhabilitée) :
1/ En amont des travaux, l’usager doit renseigner un formulaire (à retirer et déposer en mairie) afin de soumettre son projet au SEBA ; éventuellement lors d’une visite sur le terrain, le SPANC vérifie le respect de la réglementation en vigueur.

2/ Lors des travaux et avant remblaiement de l’épandage, le SPANC intervient pour s’assurer de la conformité du dispositif avec le projet validé précédemment.

Pour les installations existantes :
Un rendez-vous sera fixé avec chaque propriétaire et/ou locataire pour effectuer un état des lieux de son installation et vérifier son entretien (attestation des vidanges et de leur destination) et son fonctionnement vis- à-vis de la salubrité publique, de la préservation de la qualité des eaux superficielles et souterraines et des inconvénients de voisinage.

Pour toutes les installations :

Chaque intervention donne lieu à l’émission d’un avis qui est transmis à l’usager et à la Mairie. Cet  avis peut être favorable, favorable avec réserve(s) ou défavorable ; ces deux derniers avis sont motivés. Chaque intervention donne lieu au paiement d’une redevance au SPANC fixée à 75 €.

Prévus initialement en 2009, les premiers contrôles de fonctionnement et d’entretien commenceront en 2010
sur les secteurs de Chapias et Champrenard.

Pour tout renseignement d’ordre technique ou réglementaire, les techniciens du SPANC se tiennent à
votre disposition :     SEBA – Palais de Justice – 07110 LARGENTIERE – Tél. 04.75.89.96.96

Débroussaillement

Notre commune a été «ciblée » par le SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours) afin de contrôler la mise en place de la loi de 1985 concernant la lutte contre les incendies. Suite à la réunion publique d’information que nous avons organisée, nous avons pu remarquer un certain dynamisme relatif au débroussaillement des zones sensibles, notamment pendant les week-ends.

Profitons de l’hiver et du printemps pour améliorer la sécurité incendie autour des maisons d’habitation.

Achat d’une maison au chef-lieu

Une opportunité d’acquisition d’un bâtiment d’habitation (env. 90 m2), associé à des parcelles de terrain d’une surface de 1 460 m2, situé au chef-lieu, s’est présentée dans le courant de l’année 2009. Le conseil municipal s’est positionné favorablement pour l’achat de cette unité foncière (pour la somme de 196 000 € + les frais) dans l’intérêt de la commune au regard des différents besoins et nécessités de la vie communale :

  • d’abord pour offrir aux services techniques municipaux un local mieux adapté à leurs besoins, pour eux et leur matériel, libérant ainsi les 2 caves et la cour de la mairie pour en faire un espace public autour de la salle d’exposition ;
  • la possibilité d’utiliser une partie du terrain dans la perspective d’une redistribution du stationnement pendant la période estivale,
  • et enfin, suivre plusieurs pistes (associations, logement, culture, artisanat ...) en vue de l’aménagement du bâtiment existant sur le terrain.

A propos d'environnement

Etude sur la rivière la Beaume

Le Syndicat Beaume-Drobie, auquel nous adhérons pour ce qui concerne notre rivière, a créé un comité de pilotage afin de mener une réflexion sur le bassin versant de la Beaume et de la Drobie. Un premier rapport, appelé « Etude diagnostic » a été remis aux partenaires.

C’est en travaillant avec l’ensemble des partenaires (services de l’Etat, syndicat, communes, associations) que cette étude sera précisée afin de définir les enjeux, choisir les actions les plus pertinentes pour améliorer la qualité des eaux de rivières et bien sûr, solliciter les moyens financiers pour les réaliser.

Les jardins suspendus du Récatadou

petit-labeaumois-jardins-suspendusFin 2008, les travaux de réhabilitation (remontage de l’escalier) des jardins du Récatadou (ceux comportant un passage sous voûte) ont dû être interrompus pour cause d’effondrement d’une partie d’un mur. La recherche d’une entreprise intéressée en matière de bâti ancien, sérieuse et compétente, a été difficile. Finalement, l’entreprise Gaillard de Chambonas, qui avait déjà travaillé sur la grande calade et au bistrot de pays, a été chargée de mener à bien cette tâche délicate pour la somme de 8 175 € HT. Une subvention, demandée au Conseil Général, a été attribuée pour 4 960 € à valoir sur ces travaux.

Par ailleurs, dans le cadre du « volet territorial » de la Grotte Chauvet, il a été fait appel aux collectivités pour faire remonter des projets chargés de consolider l’intérêt culturel et patrimonial du territoire. Pour ce qui concerne notre commune, nous avons présenté un dossier « Paysage et culture du calcaire : les jardins suspendus extraordinaires du Récatadou » dans lequel nous argumentons sur l’intérêt de réhabiliter cet espace remarquable (reconstruction de faïsses, citernes, escaliers, passages ...) et pour lequel nous sollicitons des financements. L’avenir proche nous dira si notre dossier sera retenu.

Restauration et protection des berges contre l’érosion au chef-lieu

Suite aux dégâts occasionnés par les orages et les crues successives de la rivière la Beaume (fin octobre et début novembre 2008) de part et d’autre du pont submersible au chef-lieu et dans le secteur de la station d’épuration du village, la municipalité, le SEBA et le Syndicat des Rivières Beaume-Drobie ont élaboré une stratégie d’actions dans le but de remédier de façon plus durable aux risques de dégradation des berges à ce niveau de la rivière. Les travaux nécessaires identifiés seraient de construire une protection en enrochement végétalisé et de restaurer le profil de la berge, côté rive gauche. Une première estimation du projet s’élève à env. 70 000 € HT. Nous espérons que 2010 verra la concrétisation de ce dossier.

Compostage

M. PUJOL du SICTOBA est venu nous présenter le projet de compostage des déchets ménagers. Le but de cette opération est de réduire le volume de nos ordures ménagères et leur traitement, et ainsi de limiter le coût de leur collecte. Ce compostage de déchets ménagers peut se décliner sous trois formes : le compostage individuel, le compostage dit « de quartier » avec un volume supérieur pour collecter les déchets de plusieurs familles, et le compostage gros producteur pour les campings, centres de vacances ...Notre commune souhaite être « commune pilote » dans ce domaine et nous devons revoir ce dossier début 2010. Une réunion d’information publique aura lieu en temps utile.

L’affichage publicitaire sur la commune

Nous avons l’intention d’améliorer notre cadre de vie et l’affichage en fait partie. Nous rappelons la réglementation relative à la publicité.

La publicité est interdite en-dehors des agglomérations. En agglomération (Bigournette et chef-lieu), la publicité est possible. Elle nécessite le respect de la réglementation en vigueur et une déclaration préalable en mairie et auprès des services de la Préfecture.

Pour les pré-enseignes (toute inscription indiquant la proximité d’un immeuble ou d’un terrain où s’exerce une activité déterminée), elles sont interdites en-dehors des agglomérations sur le domaine public, accotements, fossés, talus. Elles peuvent être autorisées sur des terrains privés, mais toujours situées à  5 m minimum du bord de la chaussée,  et à moins de 5 km de l’activité en question. Elles doivent signaler un équipement utile à l’automobiliste (hôtel, restaurant, service public ou d’urgence, vente de produits du terroir).

Au regard de cette réglementation, nous demandons aux afficheurs d’enlever leurs panneaux publicitaires actuels. Courant 2010, la municipalité installera aux entrées de la commune (Bigournette, Peyroche et Chapias) ainsi qu’au chef-lieu, des panneaux rectangulaires réglementaires permettant de signaler, en bordure du réseau routier, des équipements et des services publics et professionnels. Il est demandé aux personnes intéressées par l’acquisition et l’installation d’un panneau de se faire connaître en mairie.

Dans quelque temps, une réunion d’information aura lieu à ce propos.

A propos de la voirie

L’entretien des voies communales

Comme indiqué dans Le Petit Labeaumois de Juin 2009, les travaux d’entretien et d’amélioration de voirie prévus en 2008 ont pu être enfin réalisés cet automne. Ils concernent une partie de la VC n° 18 Chemin de Valla, une partie de la VC n° 15 Bois St-Martin, la VC n° 26 Jarjatte, la VC n° 13 Sauvage, la VC 16 (Côte  M. et Mme Ferreiro), ainsi que deux entrées de VC au Post Fabre et de la Tune pour un montant total de 42 300 € TTC. Nous allons poursuivre notre effort dans ce sens en 2010.

Parking payant 2009

La météo ayant été très favorable durant juillet et août, nous avons enregistré une augmentation de 21 % de nos recettes du parking payant avec un montant de 21 564 € et la vente de 8 625 tickets. Nous devons bien sûr déduire de cette somme le montant des frais y afférents, mais le bilan reste très positif pour 2009.

Panneaux de signalisation

Comme indiqué dans notre dernier bulletin, les panneaux directionnels, routiers, de lieux-dits ainsi que 4 miroirs ont été installés après les mois d’été pour améliorer notre signalétique et la sécurité. On peut malheureusement déplorer que certains « esprits malveillants » ont cru « très citoyen » de subtiliser certains
panneaux (5 ont disparu en quelques mois).

Réhabilitation de la Bigournette

Ce projet a été présenté en réunion publique en octobre 2008, et suite à notre appel d’offres, l’entreprise LAUPIE a été retenue pour réaliser ces travaux qui se déclinent en deux phases.

La première tranche ferme sera démarrée début janvier 2010 et devrait durer environ 3 mois ; elle concerne la portion allant de la Buissière à l’ancienne maison communale pour la partie chaussée, circulation piétonne et aires de stationnement. Nous devrons débourser sur 2010 pour ces travaux la somme de 91 000 € HT sur
lesquels il nous sera versé la subvention CAP TERRITOIRES de 20 750 €.

La deuxième tranche dite conditionnelle s’élève à un montant de 129 000 € TTC que nous devrons payer également sur 2010 et sur lequel il n’y aura pas de subvention CAP TERRITOIRES car ce contrat est arrivé à son terme et ne sera pas renouvelé.

Comme nous vous l’avions laissé entendre lors de la réunion publique, l’ensemble de ces travaux représente une part importante de notre budget communal et c’est lors de la préparation de notre budget 2010 que nous déciderons de l’exécution ou pas de cette deuxième tranche. Nous vous informerons de notre décision à ce moment-là.

A propos des services à la personne

Transport vers Ruoms

Suite à notre enquête intégrée à notre dernier bulletin municipal concernant la possibilité d’un transport à la demande en direction du centre bourg de Ruoms, le vendredi matin, jour de marché, nous n’avons enregistré que 11 demandes. Malgré ce nombre faible de personnes concernées, nous tenons à mettre en place ce service pour une année à titre expérimental etferons le bilan au terme de cette période.  
Nous avons travaillé avec la Communauté de communes des Gorges de l’Ardèche  à l’organisation d’un circuit le mieux adapté possible aux besoins. Itinéraire et points de ramassage seront précisés prochainement.

Marché estival

labeaume-marche-estivalLe conseil municipal tenait à faire l’essai d’un petit marché pendant la période d’été. Chaque dimanche matin, du premier week-end de juillet au dernier week-end d’août, un marché s’est tenu sur notre place de l’Eglise nouvellement réhabilitée.
Devant le succès rencontré, l’expérience sera reconduite cet été 2010.

 

Les chemins de randonnée

Dans le cadre de sa compétence tourisme, la Communauté des communes des Gorges de l’Ardèche a travaillé et mis en place au cours du 1er semestre 2009 des panneaux indicateurs et un balisage (blanc et jaune) de sentiers de randonnée reliant toutes les communes de la communauté entre elles. A l’automne, un panneau appelé « porte d’entrée » et présentant la carte des différents circuits du territoire, a été placé à l’entrée du chef-lieu, place de la Paix (près du cimetière) afin de compléter l’information. Le topoguide de ces itinéraires sera mis en vente au printemps dans les offices du tourisme.

Atelier de danses folk

Depuis le mois d’octobre dernier, notre commune a vu la naissance d’un atelier de danses folk. Il s’agit de danses traditionnelles et populaires provenant de France ou de pays étrangers, et de toutes époques.  
L’atelier vous est proposé tous les mardis de 19h 30 à 21h 00, salle du Récatadou, et la participation est libre.
Les personnes intéressées peuvent y venir seules, en couple, en groupe, pour se joindre au groupe déjà existant ou simplement voir comment se déroule cet atelier de danses.  
Pour tout renseignement, contactez l’animateur  Eric DUMAS au tél. 04.75.35.48.95 (de 18h à 21h) ou par mail à : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Création d’une association : LABEAUME VTT

Une nouvelle association s’est constituée en août 2009 : le Club VTT de Labeaume.
Depuis septembre dernier, les adhérents de Labeaume VTT sillonnent les chemins de Labeaume et d’ailleurs à la découverte de notre territoire. Une sortie hebdomadaire est prévue, généralement le dimanche matin, au départ du Récatadou ou d’une autre commune. Tous les amateurs de VTT sont invités à rejoindre cette nouvelle association à qui nous souhaitons un bon succès.

Pour tout renseignement, contactez le Président, Jean-Pierre ROMAN au tél. 04.75.39.72.30
Site à consulter : http://labeaumevtt.free.fr

Divers

Inauguration de la Place de l’Eglise

inauguration-place-eglise-labeaumeL’inauguration de la place de l’église a réuni nombre de Labeaumois par une belle soirée d’été le 16 juillet dernier. A cette occasion, le contrat triennal entre la Région, l’Intercommunalité et le Festival de Labeaume en musiques a été signé.

Nettoyage du clocher de l’église

nettoyage-clocher-labeaumeLe 7 juillet dernier, Mathieu Morverand, dûment harnaché, est monté à l’assaut du clocher pour éradiquer arbustes et herbes qui s’étaient  infiltrés dans les anfractuosités. Nous le remercions chaleureusement pour son aide précieuse et désintéressée.

Elections européennes 2009

Le 7 juin 2009, nous avons voté pour les élections européennes et nous vous en rappelons les résultats.

Inscrits 538  (244 électeurs et 294 électrices) - Votants 271 - Nuls 10 - Exprimés 261 -

86 Quand l’Europe veut, l’Europe peut - Majorité Présidentielle
61  Europe Ecologie – Daniel Cohn-Bendit, Eva Joly, José Bové
41  Changer l’Europe maintenant – avec les Socialistes
16 Front de gauche pour changer d’Europe
13  Front National – Jean-Marie Le Pen
9 Alliance Ecologiste Indépendante - Francis Lalanne
9  Démocrates pour l’Europe (François Bayrou)
8  Debout la République avec Nicolas Dupont-Aignan – liste gaulliste
7 Pas question de payer leur crise – liste NPA (Olivier Besancenot)
7 Protéger nos emplois, défendre nos valeurs – liste de Villiers
3 Lutte ouvrière
1 Europe démocratie Espéranto

Etat civil

Mariages Naissances Décès

VAUCANSON Michel

JACQUES Roselyne

13/06/2009 Tom ESTEBAN 27/06/2009 Marc DUGAS 13/01/2009
Billal MARCE 23/07/2009 François GRENIER 25/03/2009

ROUBY Julien

HEMMERLE Julie

29/08/2009 Léna GAUTHIER 29/07/2009 Irène ZANIN 09/10/2009
Zack RIBAULT 05/11/2009 Suzanne DUPIRE 23/10/2009

doyenne-labeaume

 

En cette fin d’année, Jean-Claude FIALON a remis le colis de Noël à la doyenne de notre commune, Mme Edmée Marie BOUCHET, née Chalvet, le 23/9/1911.

 

 


SICTOBA : l’année 2009

Tour d’horizon de l’année 2009 du SICTOBA

Collecte sélective des emballages : respectons les consignes pour économiser !

Cette année le SICTOBA est malheureusement forcé de constater que la quantité de déchets indésirables contenus dans les bacs jaunes a fait un bon en avant. Après un réel recul du taux d’erreurs de tri en 2007, il était à 24%, aujourd’hui il est à 28%. Ce taux de refus très élevé pénalise l’ensemble des administrés tant sur le plan pratique que financier.  
Le coût du tri des 28% de refus est de 64 000 € soit 2,21 € par habitant et par an. Le respect des consignes de tri affichées sur les bacs jaunes permettra de réduire ce coût.
Trier ses déchets n’est pas toujours facile. Les animateurs du SICTOBA sont à votre écoute du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00. N’hésitez pas à les contacter au numéro suivant : 04.75.39.06.99.

Info : les gros cartons sont à déposer en déchetterie car ils encombrent les bacs jaunes.

Moins de déchets : la solution !

Trier, traiter, recycler, pourquoi ne pas produire moins de déchets ?
Cette année je choisis de faire au moins un geste pour réduire mes
déchets.

Quelques exemples de gestes en faveur de la réduction des déchets :

  • Utiliser un sac à provisions plutôt que les cartons laissés àdisposition par le supermarché.
  • Préférer les produits à la coupe pour la viande et le fromage et en vrac pour les fruits et légumes,
  • Pour les produits d’entretien et cosmétique je choisis les produits concentrés,
  • Je limite mes impressions papier,
  • J’utilise des piles rechargeables,

Réacheminer les refus vers une filière adaptée augmente les couts de traitements,  au centre de tri, les agents retrient nos emballages. Ils séparent les bouteilles plastiques transparentes.
Collecter et transporter des refus augmentent les coûts.

guide-composteur-sictoba-labeaume sictoba-labeaume